Bienvenue à tous,

C’est Clumsy qui nous propose de lire un livre par mois, celui que l’on souhaite tant qu’il est écrit par une femme noire.

Clic clic sur le lien de son blog pour plus d’explications ou celui du Clumsy book club sur goodreads.

 

Book #21:Taiye Selasi Le ravissement des innocents

 

ob_fee287_taiye-selasi-def

 

My point of view

Une histoire bouleversante. Celle d’un homme, Kweku, un père de 4 enfants, un chirurgien, un mari qui abandonne sa famille après avoir été viré de son travail suite à une injustice à caractère racial.

Tu découvriras comment tout ce petit monde va survivre suite à cet évènement. Fola, sa femme. Les jumeaux, Kehinde et Taiwo. Sadie, le bébé. Olu, l’aîné.

Un livre surprenant du point de vue littéraire : une écriture fluide, imagée, enveloppante, ouatinée comme un cocon. C’est un livre sensuel : de nombreuses prises de vue avec arrêt sur image, des odeurs envoûtantes, des contacts autorisés et interdits, des non dits et des oui dire. Des caractères dépeints avec talent, tout en finesse, avec bienveillance mais sans complaisance.

J’ai eu beaucoup de mal à me faire à ce style les premières pages. Puis, une fois le cadre posé, j’ai adoré suivre cette famille. Ces peines surtout. La difficulté à se construire amputé d’un de ses membres.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce livre… Je te laisse le découvrir en le lisant !

 

More and more

Un petit extrait du livre. Ce n’est pas la première lecture d’une auteure noire où j’entends cet appel aux hommes Africains à aller au bout de l’investissement familial, à prendre en charge, à ne pas abandonner, à se battre encore et encore, à assumer.

« Savez-vous ce que je pense ? Le respect envers la famille n’existe pas. Les pères ne vénèrent ni leurs enfants ni leurs femmes. L’Olu que j’ai connu, Oluwalekun Abayomi, avait deux bâtards outre ses trois enfants légitimes. Un cerveau exceptionnel mais aucun sens moral. D’où les enfants-soldats, les viols. Comment pouvez-vous attacher de l’importance à la fille ou au fils d’un autre si vous n’en accordez même pas aux vôtres? »

Et puis un petit clin d’œil à l’actu comme des poupées gigognes qui s’emboîtent. Olu, le père, est comparé à un Carson ghanéen. Mais si tu sais, Ben Carson, le neurochirurgien afro entré dans la légende pour avoir réussi à séparer des siamois par la tête. Le même Ben Carson qui est aujourd’hui secrétaire au logement et au développement urbain du gouvernement Trump. Ce Trump qu’il a fortement aidé à élire. Dans la récente série « désigné survivant », Kieffer Sutherland, lui aussi secrétaire au logement et au développement urbain, devient le président des États-Unis suite à un attentat… Drôle de vie !

 

 151015-news-carsontrump